L’euthanasie

Il y a quelques temps, on m’a demandé de prendre position par rapport à l’euthanasie. Je me retrouvais pris dans un débat éthique. Je me suis donc assis pour y penser. J’essayais de compter les coûts, d’évaluer les implications morales pour chaque position. Dois-je les laisser souffrir? Dois-je les maintenir en vie, car la vie humaine « n’a pas de prix » ? Ou dois-je les tuer? Ce serait leur rendre un service après tout. 

Cependant, en réflexion, je suis venu à une autre conclusion. L’euthanasie est un faux problème. Il découle d’un autre problème : l’acharnement thérapeutique. En effet, nous cherchons à garder tout le monde en vie. Pourquoi cherchons-nous à faire cela? La vérité est qu’il semble que nous avons peur de la mort. Il y a des gens, qui sans la médecine, seraient mort, car leurs corps étaient bons pour la mort.

 Si nous laissions mourir les gens de façon naturelle, lorsque la vie leur est retirée, nous n’aurions pas des problèmes tel l’euthanasie. Je suis conscient que ce texte peut sonner insensible, mais l’euthanasie est un sujet éthique qui doit être régler.

Publicités